ResponsiveSlides.js · Responsive jQuery slideshow

> Frédéric Mistral / Oeuvres

L’œuvre de Mistral, couronnée en 1904 par le Prix Nobel de Littérature, est essentiellement une œuvre poétique.

Cette œuvre, marquée par le romantisme, mais ayant conservé (privilège de la langue provençale et du génie mistralien) une fraîcheur exceptionnelle, relate le plus souvent des histoires d’amour impossible. C’est le cas de Mirèio, de Nerto, de La Rèino Jano, du Pouèmo dóu Rose…

Mais au-delà de la fiction littéraire, l’œuvre mistralienne est marquée par un souci ethnographique et « patriotique » évident. Il s’agit, pour Mistral, de décrire la Provence dans toute sa diversité géographique et historique.

C’est ainsi que Mirèio, au travers des amours de Vincent et Mireille, évoquera la Provence rhodanienne et paysanne,  Calendau décrira la Provence maritime, Nerto, l’Avignon du temps des Papes, et le Pouèmo dóu Rose, enfin, dans la fiction étrange des amours de l’Angloro et de Guilhem, déroulera toute cette antique traditon de batellerie de halage qui faisait du Rhône un revoulun de vido, un « tourbillon de vie » avant l’apparition de la batellerie à vapeur.

L’œuvre de Mistral, au-delà de sa qualité poétique remarquable, peut se définir également comme une œuvre de « sauvacioun », de sauvetage. Il s’agit d’empêcher de tomber dans l’oubli définitif un pays, une langue, des traditions, des modes de vie… Et de ce point de vue, la création du « Museon Arlaten », en 1899, premier véritable musée ethnographique de France, peut être considérée comme le point d’orgue de cette œuvre.

Autre élément capital de ce travail de sauvetage : le projet monumental du Tresor dóu Felibrige, le grand dictionnaire « embrassant les divers dialectes de la langue d’oc moderne », dictionnaire, certes, mais aussi véritable encyclopédie historique, géographique et culturelle.

Ajoutons également deux recueils de poésie : Lis Isclo d’Or et Lis Oulivado, sans oublier de signaler l’œuvre en prose, œuvre de publiciste d’abord, avec l’Armana Prouvençau et l’Aiòli, puis les Discours e Dicho où se déploie toute l’activité militante de Mistral au sein du Felibrige, et surtout Memòri e Raconte où Mistral évoque, dans une prose magnifique, son enfance, sa jeunesse, la création du Felibrige, ainsi que le projet et l’écriture de Mirèio…

 

 

 

 

Office de tourisme - Maison du Lézard - Avenue Lamartine - 13910 Maillane
Tél : 04 32 61 93 86 - Mail :
ot-culture@mairiemaillane.fr

 

Mentions légales - Intégration : 2cpc/Pixel-Art